line line (minimiser) (voir tout)

Vous n'avez pas de crédits disponibles (détails)

Votre compte Carte-Plus Delhaize
Votre numéro de Carte-Plus: 5304338348939 (modifier)
Votre solde points-Plus: 800
Crédits films disponibles: 5
Valeur de vos crédits films

The Voices (2014)

Comédies, Américaines, Crime, Thriller

Star-onStar-onStar-halfStar-offStar-off
(27 votes)
The Voices (2014)

Réalisé par :

Marjane Satrapi

Pays :

États-Unis

Public :

16

Durée :

103 Min

Image:

16/9 (2:35) compatible 4/3

Son:

Synopsys

Le doux et beau Jerry entretient une relation étrange avec son chat et son chien. Il partage la maison avec son vilain chat Mr. Whiskers et son fidèle chien Bosco. Tandis que Mr. Whiskers fait tout pour convaincre Jerry qu'il est un tueur en série, Bosco le maintient sur le droit chemin. Ce n'est que lorsqu'il assassine accidentellement sa magnifique collègue Fiona qu'il décide de reprendre ses médicaments. Mais la réalité s'avère moins rose qu'il ne l'avait espéré.

Version(s) disponible(s):

Audio Sous-titres
Anglais Français 2.99€ Regarder
Français Sans sous-titres 2.99€ Regarder

Photos du film :


Recommandations:

Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face

4 critiques
Trier par :

    Marc Publié le 02/02/2016

  • Sa cotation : Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : Marjane Satrapi a le mérite de ne jamais être où on l’attend : après le film d’animation autobiographique et le conte oriental, tous deux adaptés de ses oeuvres de papier, l’auteure de BD franco-iranienne se retrouve aux commandes d’un Thriller américain. Mais attention, pas de n’importe quel Thriller : l’une de ces études de cas qui se piquent d’explorer l’intériorité des tueurs en série en les suivant dans toute la banalité de leur quotidien jusqu’au moment où les mécanismes intérieurs qui les poussent à découper leur prochain au hachoir à viande se déclenchent sans crier gare. Le truc dans “The voices”, c’est que, contrairement à un Frank Zito ou au célèbre “Henry”, Jerry Hickfang est un type plutôt sympa : pas une lumière mais un brave gars, toujours prêt à rendre service et qui fantasme bien innocemment sur sa collègue de bureau, divinité centrale de son univers acidulé. Car l’univers de Jerry est acidulé...du moins, aussi longtemps qu’il prend ses médicaments. Le film, qui fait preuve dans l’ensemble d’un certain humour noir, se double ainsi d’une réflexion sur la recherche d’une normalité de façade et les effets pervers de la médication...ce qui parvient plus ou moins à compenser le fait que “The voices” n’est un Thriller qu’en titre, le suspense étant relégué à un statut complètement périphérique. Gentiment cynique et doté d’une intéressante personnalité visuelle, le film pèche pourtant au niveau de ce qu’il présentait pourtant comme son idée de génie et l’axe autour duquel gravitait tout le reste : lorsqu’il rentre chez lui, Jerry est assailli par ses “voix”, en l'occurrence celle de ses animaux de compagnie : Bosco, le chien joue le rôle du “Surmoi” et le pousse à la réflexion et à la recherche de l’harmonie avec son environnement...tandis que Mr Whiskers, le chat, est une pure incarnation du “ça”, pulsionnel, paranoïaque, et mauvais génie patenté de Jerry. Non seulement ce concept n’est jamais utilisé autrement que comme un simple gadget mais ces séquences, toujours en demi-teinte, ne livrent même pas la ration d’humour noir et absurde attendue. Si “The voices “ demeure une approche agréablement originale du tueur en série, son exécution laisse souvent l’impression qu’on lui a rogné les ailes.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Raymonde Publié le 19/09/2015

  • Sa cotation : Star-onStar-offStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : Désolée, vu au film-club ....C'est le nom de la réalisatrice qui m'avait attiré , et finalement m'a atterré .

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Jean-Pierre Publié le 20/08/2015

  • Sa cotation : Star-onStar-onStar-offStar-offStar-off

    Sa critique : Satrapi aurait mieux d'en rester là où elle travaillait si bien. On frise le mauvais goût et le ridicule avec ce pseudo-polar qui veut toucher à tous les genres. Les clichés abondent.

    2 Smiley_yes   1 Smiley_no

  • Plush à la Carte Plush Unlimited 18+







  • Belgium selection/Vike
  • Audio
  • Sous-titres
  • Cotations
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5
  • Année
    from to
  • Public
    • ALL
    • -10
    • -12
    • -16
    • -18
  • Pays
  • Genres