line line (minimiser) (voir tout)

Vous n'avez pas de crédits disponibles (détails)

Votre compte Carte-Plus Delhaize
Votre numéro de Carte-Plus: 5304338348939 (modifier)
Votre solde points-Plus: 800
Crédits films disponibles: 5
Valeur de vos crédits films

Divergente 3 : Au-delà du Mur (2016)

Action, Aventure, Science-fiction

Star-onStar-onStar-onStar-halfStar-off
(47 votes)
Divergente 3 : Au-delà du Mur (2016)

Réalisé par :

Robert Schwentke

Pays :

États-Unis

Public :

12

Durée :

116 Min

Image:

16/9 (2.40:1)

Son:

Synopsys

Pour la première fois de leur vie, Tris et Quatre quittent leur ville et leurs familles en franchissant le mur qui encercle Chicago. Ce qu'ils y découvrent remet en cause tout ce qu'ils pensaient savoir. Alors qu'une lutte impitoyable éclate autour d'eux, menaçant toute la société, Tris et Quatre doivent décider dans l'urgence qui sont leurs véritables alliés...

Version(s) disponible(s):

Audio Sous-titres
Anglais Néerlandais 2.99€
Deviendra disponible à la carte: dans 320 jour(s)
Anglais Français 2.99€ Regarder
Français Sans sous-titres 2.99€
Deviendra disponible à la carte: dans 228 jour(s)

Photos du film :


Recommandations:

Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face
Smiley face

5 critiques
Trier par :

    Jean-Paul Publié le 14/11/2016

  • Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

    Sa critique : Pas mal, mais très "cliché". Les bons, les méchants et les faux gentils. A réserver aux amateurs du genre.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Marc Publié le 07/11/2016

  • Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

    Sa critique : Quelque que soit la saga concernée, quelle que soit sa durée et son public-cible, la division en deux du volet final des franchises actuelles, pour de basses raisons commerciales, donne toujours lieu d’abord à un demi-film, au mieux bancal, au pire bâclé. Le demi-film en question, c’est celui où “Hunger games” se débrouilla pour anéantir le capital-sympathie accumulé avec le deuxième épisode ; c’est celui où “Harry Potter” fut complètement soporifique ; celui où “Divergente” parvint...non, attendez, il y a un problème. “Divergente”, cet ersatz bêbête des “Hunger games” serait parvenu à faire de son épisode 3.1 un spécimen potable ? Si on ne peut toujours pas raisonnablement parler de chef d’oeuvre ou de future pierre angulaire de la science-fiction, la série acquiert ici ses galons de respectabilité, qui la transforment en franchise pas moins recommandable qu’une autre. Retour sur image : à la fin de l’épisode 2, le système des factions a été démantelé, un nouveau pouvoir aussi peu démocratique que l’ancien en a émergé, et le petit groupe de héros (dont on a, comme à chaque fois, oublié les noms et caractéristiques depuis l’épisode précédent) fuit les ruines de Chicago à la recherche de ceux qui semblent détenir des réponses à toutes les questions qu’ils se posent. D’une distopie post-apocalyptique, “Divergente” entre alors de plein-pied dans la science-fiction pure et dure. On n’en révélera pas plus car le (relatif) intérêt du scénario est le principal atout de ce troisième opus, qui apporte un nombre considérable de nouvelles données, ouvre des pistes et des possibilités en nombre équivalent et parvient habilement à se dérouler à la fois dans les environnements urbains familiers des deux films précédents et dans un nouvel endroit. Si le volet technique semble toujours curieusement à la traîne (l’incrustation des personnages dans les décors est indigne d’un film à gros-budget en 2016), le scénario ouvre en contrepartie quelques pistes de réflexion intéressantes sur l’hypocrisie des interventions armées à but pseudo humanitaire ou sur le nécessaire machiavélisme requis en politique et l’inconstance des foules...sans toutefois les exploiter en profondeur (mais bon, ça, c’est la maladie du siècle). Dans l’ensemble, pour tout spectateur normalement constitué, cette surabondance de nouvelles informations est plus que suffisante pour relancer l’intérêt franchement déclinant que suscitait cette franchise, à fortiori lorsque cet épisode apporte la confirmation que pour d’évidentes raisons de rythme, le volet sentimental des séries “Young adults” finit obligatoirement par être relégué aux marges du récit. Ne reste donc, pour l’ultime volet prévu en 2017, qu’à assurer le spectacle et à ne pas cochonner les conclusions pour que “Divergente” laisse une impression d’ensemble aussi positive que les “Hunger games”...

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Samuel Publié le 30/10/2016

  • Sa cotation : Star-onStar-onStar-onStar-offStar-off

    Sa critique : Quelques problèmes de stabilité de caméra au début m'ont un peu dérangé, c'est étonnant pour un blockbuster! On a l'impression d'un travail bâclé... sinon l'actrice principale m'a semblé lisse comme dans les autres volets, les autres acteurs sont passables. Octavia Spencer, que j'adore, n'apparaît pas suffisamment... au niveau de l'histoire, les rebondissements sont attendus pour la majeure partie. L'architecture des bâtiments et les effets spéciaux sont les éléments qui m'ont fait relever ma note. A réserver aux fans de la saga, ou aux amateurs du genre.

    0 Smiley_yes   0 Smiley_no

  • Plush à la Carte Plush Unlimited 18+







  • Belgium selection/Vike
  • Audio
  • Sous-titres
  • Cotations
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5
  • Année
    from to
  • Public
    • ALL
    • -10
    • -12
    • -16
    • -18
  • Pays
  • Genres